Contact Us

We’d love to hear from you!

Name required
Email required
Message required
×

Combien rapporte le site Internet d’une pizzeria ?

Combien rapporte un site Internet ? Générer des ventes est l’objectif numéro 1 de la mise en place d’un site internet pour un restaurant ou une enseigne de livraison à domicile. Même si l’image, la réputation et l’acquisition de nouveaux clients sont sans conteste des facteurs secondaires qui influent positivement sur le chiffre d’affaires à moyen et long termes, optimiser son site pour qu’il rapporte le plus d’argent possible est la première préoccupation d’un chef d’entreprise. Mais comment savoir combien votre site peut vous rapporter ?

Consultez les volumes de recherche Google

Imaginez que vous gérez une pizzeria à Narbonne, qui propose 30 couverts en salle ainsi que de la vente à emporter et un service de livraison à domicile. Alors que vous ne pouvez pas remplir davantage votre salle, qui fonctionne déjà bien, la vente à emporter et la livraison peuvent être développées et doivent donc se situer au coeur de de votre stratégie sur Internet. Vous pouvez utiliser l’outil gratuit Google Adwords Keyword Tool. Essayez par exemple deux mots clés : « pizza [ville] » et « livraison pizza [ville] » : Keyword tools Livraison Pizza La première colonne indique les mots clés tapés sur Internet, la deuxième le nombre de recherches mensuelles qui y correspondent – autant de potentiels revenus pour votre site internet ! En travaillant sur le référencement de votre site internet, votre pizzeria à Narbonne a de fortes chances de toucher une importante partie de ces internautes en quête de pizzas dans leur ville. Cela peut passer par une stratégie gratuite ou par l’achat de mots clés lors de campagnes de publicité sur Google. En ne touchant ne serait-ce que 5% de ces visiteurs puis en en convertissant 3%, le chiffre d’affaires généré par votre site web augmente directement vos ventes pour le mois. Dans ce cas précis, 3% de 2900 + 170 personnes reviennent à 92 acheteurs supplémentaires par mois. Multipliez ce nombre par le panier moyen en ligne (qui est très souvent supérieur au panier moyen des commandes téléphoniques), et vous obtenez l’augmentation mensuelle de vos revenus. Pour un panier de 17€, cela représente 1 574 € de revenu supplémentaire par mois.

Comparez le trafic payant avec le trafic naturel

1) Si vous menez une campagne Adwords : examinez après un mois de mise en ligne les premiers retours sur investissements. Exemple : sur la requête « pizza narbonne » (2900 requêtes / mois), 145 sont arrivées sur votre site et 87 ont passé commande. Déduisez du chiffre d’affaires qu’elles vous ont rapporté le coût réel de votre campagne publicitaire en ligne. Quel est le panier moyen consommé par ces personnes ? 2) Entrez les principaux mots clés qui touchent à votre restaurant (c’est-à-dire ceux pour lesquels vous avez été trouvé) : Google Analytics mesure précisément le nombre de personnes qui sont arrivées naturellement sur votre site (c’est-à-dire hors campagne). Calculez pour ces seules personnes le panier moyen de la commande et le volume total ainsi que le chiffre d’affaires. 3) Enfin, regardez quel est le panier moyen issu des ordinateurs, des tablettes et de la commande par mobile, quelle est la répartition de ces sources (le mobile et la tablette peuvent représenter plus de 40% des visites) et quelle est l’évolution de cette répartition. Nous y revenons dans un instant. En additionnant ces mêmes données sur un mois d’analyse, vous obtenez une première vue des résultats et de la valeur ajoutée de votre site Internet, ainsi que des estimations du panier moyen par type de canal utilisé.

Analysez votre trafic en tenant compte des sources : PC, tablettes et mobiles

Ce n’est pas un secret : les achats en ligne, y compris pour la commande de repas, passent de plus en plus par le téléphone mobile et les tablettes. Or les utilisateurs d’iPad ont un panier moyen plus élevé que les autres consommateurs. C’est ce qu’on appelle « le couch commerce », c’est-à-dire l’achat de produits depuis son canapé, bien installé avec sa tablette… Une étude de l’agence userADgents révèle qu’en 2012, à taux de conversion égal, un internaute consomme jusqu’à 54% de plus qu’un utilisateur de smartphone, et jusqu’à 21% de plus que sur un PC. En consultant vos statistiques de trafic, vous pouvez donc lister :
  • Les produits qui fonctionnent le mieux sur iPad, afin de les mettre en avant et d’analyser ce que vous pouvez y ajouter pour augmenter votre chiffre d’affaires.
  • Les différences principales de commandes entre clients sur ordinateur, clients sur tablettes et clients sur téléphones portables.
Ces chiffres vous permettront d’évaluer les perspectives d’évolution de votre chiffre d’affaires en ligne (en fonction de l’évolution de la répartition de ces différents canaux), ainsi que d’ajuster vos offres à chaque type de clientèle.

Depuis trois ans, la restauration prend son essor en ligne : faites partie du mouvement

Aujourd’hui en France, 1 pizza sur 5 est commandée en ligne. Ajoutons à cela que 30% des clients consultent le site Internet d’un restaurant pour voir la carte et les offres, avant de passer commande par téléphone ou en allant sur place. Une étude récente de la Fevad souligne qu’en 2012, 16% des achats globaux des Français sur Internet concernent l’alimentation et la restauration. Cela explique pourquoi Internet est désormais la principale stratégie de croissance pour de nombreuses enseignes, indépendantes ou franchisées. Merci à tous nos lecteurs, occasionnels ou réguliers. Nous continuerons à partager nos connaissances pour vous aider à augmenter votre chiffre d’affaires sur Internet. En attendant, retrouvez-nous à tout moment sur Twitter pour nous poser vos questions, ou laissez-nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises autorisées