fbpx

Contact Us

We’d love to hear from you!



Name required



Email required



Message required


×

Les allergènes dans votre restaurant

allergenes-restaurantDepuis 2015, les restaurateurs, les boulangers ou encore les vendeurs en ligne ont l’obligation d’indiquer la présence des 14 allergènes les plus habituels dans leurs produits. Un avantage majeur pour les personnes intolérantes à ces composants à risque, mais une contrainte supplémentaire pour les professionnels concernés.

LivePepper revient sur cette réglementation et vous explique comment l’appliquer pour mieux informer vos clients, que ce soit dans votre restaurant ou sur votre site.

Les allergènes au restaurant : quelles sont les professions concernées ?

La plupart des professionnels de la restauration et de l’alimentation sont concernés par le décret n°2015-447 du 17 avril 2015, « relatif à l’information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non préemballées ».

Cette obligation s’applique en effet à tous les types de restaurants :

  • les établissements dits « traditionnels » ;
  • les pizzerias, crêperies, sandwicheries, kebabs ;
  • les commerces de vente à la découpe de type boucherie, charcuterie ou traiteur.

Les professionnels de la restauration collective sont eux aussi tenus de se soumettre à cette réglementation, tout comme l’industrie alimentaire qui doit faire figurer sur les emballages de produits alimentaires les substances allergènes qu’ils contiennent.

Intolérances alimentaires : vos obligations en tant que restaurateur

Concrètement, vous devez mettre à disposition de votre clientèle la liste de vos plats contenant l’un des 14 allergènes concernés par le décret, à savoir les substances suivantes et les produits qui en comportent :

  • les céréales contenant du gluten ;
  • les crustacés ;
  • les œufs ;allergenes-restaurant
  • les poissons ;
  • l’arachide ;
  • le soja ;
  • le lait ;
  • les fruits à coque (comme l’amande, la noisette, la noix de cajou)
  • le céleri ;
  • la moutarde ;
  • les graines de sésame ;
  • l’anhydride sulfureux (ou dioxyde de soufre) et les sulfites ;
  • le lupin ;
  • les mollusques.

Si vous êtes restaurateur, vous êtes tenus de signaler la présence de ces allergènes par le biais d’un document rédigé à cet effet. Ces informations devront figurer à côté de l’aliment concerné (via une étiquette, par exemple), pour les denrées sans emballage que l’on trouve dans les boulangeries ou les boucheries.

Dans votre restaurant ou en ligne : comment communiquer sur vos allergènes ?

Dans votre établissement, la solution gratuite la plus simple à mettre en place consiste à afficher la liste des allergènes contenus dans vos plats, idéalement sous la forme d’un tableau récapitulatif :

  • à l’entrée du restaurant ;
  • à la disposition du client sur demande ;
  • directement sur votre menu pour une visibilité optimale.

Cette méthode a toutefois ses limites, puisque vous devrez rééditer la liste à chaque changement de carte.
Vous pouvez aussi choisir de mettre cette liste en ligne, et d’intégrer le lien vers votre site ou un flashcode à votre menu pour y renvoyer les clients. Cette option vous permettra en outre de générer du trafic.

Si vous proposez la vente de vos produits en ligne, vous pouvez préciser, à côté de chaque plat, les substances allergènes qu’il contient et, par exemple, créer un pictogramme facilement reconnaissable et bien visible pour accompagner cet affichage.

LivePepper peut vous proposer des solutions adaptées, à intégrer simplement à votre site : n’hésitez pas à nous contacter pour les mettre en place sans attendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Balises autorisées