Les bases du marketing pour votre restaurant

marketing-restaurant-traditionnel-digital-livepepper-academy

Quel que soit le type de restaurant que vous tenez, développer et entretenir sa réputation est indispensable. Pour cela, vous devez créer une stratégie marketing et disposez de nombreuses options pour vous faire connaître, qu’il s’agisse de solutions traditionnelles ou d’actions digitales.

1. Le marketing traditionnel

Le marketing dit “traditionnel” englobe les manières de promouvoir et communiquer sur son restaurant via des canaux et outils installés depuis longtemps.

Vous connaissez sûrement déjà les principaux outils et actions de marketing traditionnel :

  • Stand sur un salon professionnel
  • Participation à des événements
  • Publicités dans les journaux locaux, à la radio ou à la télévision
  • Cartes de visite
  • Panneau publicitaire devant votre restaurant
  • Promotions, réductions, offres spéciales limitées dans le temps
  • Attaché(e) de presse
  • Investissement dans des photographies professionnelles
  • Flyers
  • Carte de fidélité…

2. Le marketing digital

Si l’on oppose souvent marketing traditionnel et marketing digital, en réalité les deux sont très complémentaires. Il s’agit tout simplement d’utiliser les sites Internet, blogs, réseaux sociaux ou encore les applications et ressources digitales à votre disposition pour faire connaître votre restaurant et ses offres.

L’une des spécificités du marketing digital repose sur le fait qu’il permet de créer et d’interagir avec une communauté d’utilisateurs, d’une manière beaucoup plus personnelle qu’une publicité traditionnelle par exemple.

Pour déployer la stratégie de marketing digital de votre restaurant, vous pouvez notamment :

  • Animer un blog rattaché à votre site Internet
  • Envoyer des newsletters à vos abonnés
  • Faire vivre votre page Facebook, votre compte Instagram ou encore Twitter
  • Travailler votre référencement (SEO) local pour attirer une clientèle proche de votre restaurant
  • Faire de la publicité AdWords, Facebook, Instagram, Pinterest…
  • Organiser des jeux et concours
  • Etre présent sur les grands portails et sites Web (TripAdvisor, Yelp, etc.)
  • Créer un programme de fidélité numérique
  • Imaginer des opérations “à buzz” pour faire connaître votre restaurant

3. La combinaison des deux styles de marketing

Faut-il choisir entre l’approche traditionnelle et une stratégie digitale ?

Non : comme nous l’avons vu, les deux sont complémentaires et vous permettent de toucher vos clients là où ils sont… qu’il s’agisse du Web ou de votre ville.

Selon vos ressources budgétaires et humaines, l’idéal est d’être actif sur le plan digital et d’une manière plus traditionnelle. Par exemple, les flyers et cartes de visite peuvent être un bon complément à l’animation d’une page Facebook ou du blog de votre restaurant, en particulier pour attirer une clientèle locale.

Dans d’autres cas, le digital et l’approche traditionnelle se complètent naturellement : lorsque vous proposez un coupon papier… diffusez-le aussi en version numérique ! Cela marche aussi pour un spot radio : aujourd’hui, les médias permettent aussi de mentionner la présence digitale d’une entreprise (site Web, Twitter, Facebook).

Sur le plan publicitaire néanmoins, des annonces bien pensées vous coûteront moins cher sur Internet (Google AdWords, Facebook…) que l’achat d’espaces publicitaires dans les médias traditionnels. Mais encore une fois, les deux sont complémentaires. Privilégiez le Web pour limiter le montant d’investissement initial et être en mesure de répéter régulièrement vos opérations marketing au niveau de différents sites et canaux de communication.

4. Le ROI de vos actions marketing

Pour éviter d’investir à l’aveugle et estimer précisément si vos efforts sont rentables, il est important de calculer le retour sur investissement de vos différentes actions.

Procédez comme vous le faites déjà lorsque vous investissez dans la fabrication et la diffusion de flyers : que vous coûte une publicité sur Facebook, l’organisation d’un concours, une offre spéciale pour clients fidèles, ou l’achat d’une solution premium pour votre newsletter ? Combien chacune de ses actions vous rapporte-t-elle, en comparaison de ce que vous y avez investi ?

Notez ces éléments pour chacun de vos efforts afin de voir ceux qui vous livrent le plus de résultats et le meilleur retour sur investissement.

Lorsqu’il s’agit de notoriété digitale, le calcul peut être plus difficile à faire : il vous faut en effet quantifier ce que vous attendez comme résultat de vos efforts.

Si vous investissez dans la promotion d’un compte social par exemple, que valent idéalement vos 2000 fans supplémentaires ? Pouvez-vous observer un effet bénéfique sur votre chiffre d’affaires ?

Prenez aussi le temps de mesurer les variations constatées au sein d’une même campagne : par exemple, si une publicité Facebook est plus rentable auprès des 35-49 ans qui habitent dans la ville voisine que sur les 35-49 ans qui vivent dans un rayon de 40 kilomètres, il peut être intéressant d’affiner votre ciblage.

Vous l’aurez compris : c’est le suivi attentif de votre stratégie marketing qui vous aidera à l’optimiser à long terme.